Cahier Colette n°34

Connue de tous les lecteurs de Colette sous le surnom de Bel-Gazou, Colette de Jouvenel (1913-1981) fascine et suscite bien des interrogations. Étude, entretien et témoignages précisent le portrait d’une femme discrète, courageuse, engagée, avant-gardiste dans bien des domaines. Et passionnée quand, après la mort de Colette, elle mit toutes ses forces à perpétuer, à faire découvrir et aimer cette « oeuvre dont parlent à la légère seules les personne qui ne l’ont pas lue ». Ses impressions, ses souvenirs, ses joies, ses peines, c’est à ses notes personnelles que Colette de Jouvenel les réservait. Des réflexions consignées au fil du temps et de la plume, sans souci d’ordre ou de chronologie. De ces notes, retrouvées dans ses archives après sa mort, elle avait prévu de faire un livre de souvenirs. Elle n’en eut pas le temps. On pourra lire ici, pour la première fois, une partie de ces mémoires fidèlement recomposées. Les cahiers Colette ont été créés en 1977 sous l’impulsion de Colette de Jouvenel. Puisse ce trente-quatrième numéro rendre un juste hommage à celle qui au long d’un parcours parfois difficile, parfois contrarié, mais toujours honnête et courageux a aussi gagné le droit de s’appeler tout simplement Colette.


PARTAGER