Les manuscrits de Minne et des Egarements de Minne, réputés disparus, font leur réapparition à l’occasion d’une vente aux enchères.
Le 23 mai prochain, à Drouot, l’expert Jean-Baptiste de Proyart mettra en vente pour le compte de Pierre Bergé et associés les deux manuscrits de Minne et des Egarements de Minne. Les deux romans publiés en 1904 et 1905 sous le seul nom de Willy furent plus tard réunis dans une nouvelle version, signée Colette Willy, en 1909, sous le titre L’Ingénue libertine. Claude Pichois et Alain Brunet n’avaient pu retrouver la trace des manuscrits de ces oeuvres de jeunesse qui étaient, jusqu’à ces dernières semaines, réputés « disparus ». Cette découverte est d’importance. Avec les manuscrits de Claudine en ménage et Claudine s’en va, conservés à la Bibliothèque nationale de France, ils complètent notre connaissance de la collaboration Colette-Willy et la genèse des oeuvres à venir. Estimés chacun entre 15.000 et 20.000 euros, la Société des amis de Colette ne peut se porter acquéreur de ces documents. Nous avons donc alerté la ministre de la Culture et de la Communication, la directrice régionale des affaires culturelles, et la conservatrice en charge du fonds Colette à la Bibliothèque nationale de France afin que les deux manuscrits restent en France et, si possible, dans des collections publiques. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé de la suite qui sera donnée à nos demandes.

Capture d’écran 2015-04-22 à 16.12.31