C’est avec une grande émotion que nous apprenons la mise en vente prochaine à l’hôtel Drouot des deux manuscrits de Minne et des Égarements de Minne que nous pensions disparus. Cette découverte est d’une importance capitale pour la compréhension de la collaboration entre Colette et Willy. Ce sont, à ce jour, les deux plus anciens manuscrits de la main de Colette encore en mains privés. La Société des amis de Colette lancera probablement, dans les jours prochains, une souscription auprès de ses adhérents et des amoureux de Colette afin de tenter d’acquérir au moins un de ces deux manuscrits, estimés chacun entre 15.000 et 20.000 euros… Nous vous présenterons plus en détails cette découverte dans le prochain Cahier Colette.

 

Capture d’écran 2015-04-22 à 16.13.09 Capture d’écran 2015-04-22 à 16.12.31